Sauna, hammam ou jacuzzi, que choisir ?

10.07.2019 Unternehmensblog: El Moncayo Properties 0

Très tendance, la cabine de douche-hammam est idéale car elle cumule les côtés pratiques d’une douche et le plaisir d’un hammam conventionnel. La vapeur générée par le hammam délasse en profondeur tout en détoxifiant votre organisme. En fin de séance, la douche vous permet quant à elle, de vous rafraîchir pour une véritable « expérience globale ».

Des cabines tout-en-un sont bien entendu proposées sur le marché mais des solutions sur-mesure peuvent aussi être commandées auprès des spécialistes du secteur. Notez que le hammam nécessite une arrivée d’eau courante, une évacuation ainsi qu’un raccord à l’électricité avec un minimum de 16 ampères. Il ne peut donc pas être installé dans n’importe quelle pièce de la maison.

Les alternatives

Différent, puisqu’il génère une chaleur sèche, le sauna est complémentaire au hammam. Il détend les muscles et les articulations et est idéal après un jogging ou une séance de sport. Il exerce également une action purifiante sur les pores de la peau en procurant un effet déstressant. Au contraire du hammam, le sauna ne nécessite qu’une installation électrique. Il peut donc être logé sur une terrasse, dans un garage voire sous un toit.

Autre option : le bain à remous, plus communément appelé jacuzzi. Moyennant une série d’adaptations, dont le renfort et la stabilisation du sol dans certains cas, l’installation d’un extracteur d’air et une alimentation électrique à proximité, le jacuzzi peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur. La capacité du bain peut varier de 2 à près de 10 personnes tandis qu’en fonction du modèle, vous pouvez opter pour un remplissage et une vidange automatiques à condition que le jacuzzi soit équipé et raccordé en conséquence. Plus simple et moins onéreux : une baignoire de taille standard, équipée de jets massants et/ou d’un compresseur qui génère un flux de bulles d’air.